La revue de presse

 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

Revue de la presse nationale du 6 au 12 juin 2011

2011/6/13

Les traces des 22 millions de dollars américains de la SAG retrouvées à la BCRG (Banque centrale de la République de Guinée), de nouvelles nominations controversées à la Présidence de la République, l'indignation de l'opinion face à la descente musclée des hommes armés dans les locaux du groupe de presse L'indépendant-Le Démocrate, la visite en Guinée d'une délégation du Medef (Mouvement des entreprises de France) et la refonte de la Céni (Commission électorale nationale indépendante): tels sont les faits qui ont marqué la Une des journaux de la place cette semaine.

Pour commencer, l'hebdomadaire L'indépendant dans son numéro 937 titre:Affaire des 22 millions USD de la SAG, qu'en a fait le gouvernement Alpha ?

Selon ce médium, << Les 22 millions de dollars USD versés par la SAG au trésor guinéen sous le règne de la junte de Moussa Dadis Camara n'auraient pas été dépensés par le gouvernement de transition, contrairement à ce que certains pensent. Et des sources dignes de foi indiquent que le gouvernement Alpha Condé aurait trouvé cette manne financière dans les caveaux de la BCRG. Alors qu'une frange importante de l'opinion continue de vouer aux gémonies le gouvernement de transition de Jean Marie Doré pour sa boulimie, accusé qu'il est d'avoir dilapidé les ressources financières de l'Etat, durant le peu de temps qu'il a passé aux affaires (un an), il faut souligner cependant que les 22 millions de dollars USD versés au trésor guinéen par la société ashanti goldfield (SAG) auraient échappé tout de même à cet ''appétit vorace''. C'est du moins ce qui ressort de nos enquêtes qui nous ont permis de comprendre ce qui était advenu de cet argent, qui a fait couler beaucoup d'encre et de salive dans la cité.

En effet, d'après nos informations, ni Moussa Dadis Camara, ni Sékouba Konaté n'aurait utilisé les 22 millions USD. L'argent serait toujours en lieu sur à la BCRG>>.

L'indépendant de continuer: << Le nouveau gouvernement qui aurait trouvé la somme en place avait envisagé d'y prélever de quoi faire face aux rémunérations des employés des différentes représentations diplomatiques de la Guinée disséminées à travers le monde, sans ressources pour fonctionner. (...)

Il conviendrait de rappeler que c'est au cours d'un de ses shows télévisés, dont il avait eu le seul secret, tant il drainait du monde, que l'ancien chef de la junte Moussa Dadis Camara avait révélé à la face du monde que la SAG avait essayé de le ''corrompre", en lui versant 22 millions de dollars USD, une somme destinée pourtant au trésor public. Le capitaine avait râlé et demandé à ce que cet argent soit envoyé vers sa vraie destination, à savoir le trésor public>>.

Toutefois, continue le journal, << à un moment donné, le bruit avait couru sur l'utilisation de l'argent par le CNDD pour l'achat d'un hélicoptère et d'autres matériels militaires. Mais, une fois Dadis, mis à la touche, on n'a plus entendu parler de ces fameux 22 millions de dollars USD. Les Guinéens étant animés à l'époque par le principal souci de sortir de la transition, à travers des élections plus ou moins acceptables; Ils ne se préoccupaient guère de l'état de nos finances. Qui dans l'imagerie populaire n'ont jamais été en bon état, à cause de l'indélicatesse de nos gouvernants. Ces informations prouvent que le nouveau gouvernement n'a pas trouvé que des caisses vides au niveau du trésor>>.

Pour L'indépendant, outre cette affaire des 22 millions de la SAG, il y a lieu de s'intéresser à la nomination de Dr Tidiane Souaré et Fodé Soumah aux postes de conseillers spéciaux à la présidence avec rang de ministres. '' Cette nomination... est diversement interprétée dans la cité"", selon le confrère. Lequel confrère d'écrire à ce sujet que << Ces anciens cadres qui ont fait la pluie et le beau temps sous le système conté viennent grossir les rang des conseillers du président de la République, qui en compte maintenant une dizaine voire plus. L'opinion n'approuve pas dans l'ensemble cette façon de faire du nouveau président qui va pêcher dans les eaux souillées de ses prédécesseurs des cadres qui ont brillé par leur indélicatesse durant leur passage aux affaires>>.

Plus loin, le canard soutient que << Le professeur a beau promettre de livrer à la justice ceux qui seront incriminés, rien de rassurant ne transparait jusque là dans ce mode de cooptation et de gestion des hommes au sommet de l'Etat. Certains observateurs vont jusqu'à insinuer que la venue de Dr Ahmed Tidiane Souaré et Fodé Soumah à la présidence, ne fera que polluer l'atmosphère au niveau de l'exécutif. Quant on sait que des homes non moins ''célèbres" du régime Conté s'y trouvent déjà, à savoir Alpha Ibrahima Kéira, Fodé Bangoura...>>.

Décidément, conclu L'indépendant, << Le Pr. Alpha Condé n'a pas fini de surprendre les observateurs, en nommant Dr Ahmed Tidiane Souaré et Fodé Soumah à ces postes stratégiques, certains soutiennent, à tord ou à raison, que le premier président démocratiquement élu de la Guinée risquerait ainsi d'apporter de l'eau au moulin de ses détracteurs qui disent ne pas comprendre la promotion de ceux qui, à leurs yeux, auraient largement contribué à plonger la Guinée dans une grave crise sociopolitique à partir de 2006. Mais, comme on n'aime souvent à le dire, la politique a ses raisons que la raison ignore. Ahmed Tidiane Souaré et Fodé Soumah, on le sait, ne sont plus à présenter en Guinée>>.

<>, titre pour sa part l'hebdomadaire Le Démocrate dans son numéro 560.

A en croire les colonnes de ce médium, << Le directeur de publication du groupe de presse L'indépendant-le Démocrate, Mamadou Dian Baldé l'a échappé belle le lundi dernier, lorsque des individus en civil, venus selon eux du ministère de le défense ont tenté d'enlever en plein jour , dans les locaux du groupe. Ce comportement ahurissant a choqué tous les défenseurs de la liberté de presse. Face aux condamnations qui se sont multipliées contre cette attitude déplacée digne des prédateurs de la liberté de la presse, le ministre délégué à la défense, Me Abdoul Kabélé Camara a dit toute son amertume de voir des individus se réclamant des forces armées agir de la sorte contre des journalistes; Le ministre dit n'être pas au courant de cette agression et promet d'ouvrir une enquête, pour faire la lumière sur les auteurs et commanditaires de cette tentative d'enlèvement qui a visé le directeur de publication de l'indépendant>>.

A cet effet, la Rédaction du journal écrit en page intérieure que << Ce colonel Kongo, qui est sensé avoir envoyé ce commando pour enlever Mamadou Dian Baldé n'aurait pas agi seul. En tout cas, nous tenons l'opinion nationale et internationale à témoin sur de tels agissements qui n'ont qu'un seul but, celui d'annihiler tout effort destiné à asseoir les bases d'un Etat de droit et d'une nation démocratique en Guinée. Et c'est le lieu de rappeler que le groupe de presse L'indépendant-Le démocrate ne cèdera pas à cette forme d'intimidation>>.

Le confrère termine par la citation de Chateaubriand que voici: << Plus vous prétendez comprimer la presse, plus l'explosion sera forte. Il faut donc vous résoudre à vivre avec elle>>.

De son coté, Horoya dans sa parution du 10 juin 2011, se penche sur l'audience qu'a accordé mercredi le Président de la République à la délégation du MEDEF. C'était comme le précise le journal dans la salle de banquet du palis Sekhoutoureyah.

Le quotidien national reprenant le communiqué de la Président relatif à ladite audience, soulignera que << Devant le patronat français, le Président de la République a présenté les étapes de la réforme engagée dans le pays depuis son arrivée. Il ainsi cité l'organisation des états généraux de la justice et celle portant sur la réforme de l'administration et sa modernisation. Dans cette logique, le président de la république a fait savoir que la multiplication des comptes publics de l'Etat a favorisé la corruption et le détournement des deniers publics. Ce qui a amené l'Etat a décrété l'unicité des caisses pour un contrôle plus rigoureux des dépenses publiques>>.

Pour réaffirmer, soutient Horoya, la nécessité de relance de la coopération dans le domaine de l'agriculture entre investisseurs français et guinéens, << le chef de l'Etat a rappelé que le meilleur plan de développement agricole de la Guinée, de l'indépendance jusqu'à nos jours, fut justement élaboré par un français, le dernier gouverneur Roland Pré. C'est pourquoi il a indiqué que '' nous sommes décidés à faire un pas de géant pour rattraper notre retard''.>>

Le médium d'achever: << Le Président de la République a mis l'occasion a profit pour réaffirmer à la délégation du Medef son objectif de relance de la coopération. Les cinquante représentants des entreprises de France se sont présentés en déterminant leur motivation à investir en Guinée>>.

Par ailleurs, il a été question pour Le Démocrate de traiter de la refonte de la Commission électorale nationale indépendante. A ce sujet, si on en croit les constats faits par notre confrère, la présidente du CNT est en difficulté.

Cette difficulté ajoute-t-il, relève de du projet de décret relatif à la mise en place d'une nouvelle Céni. << La mouture de ce projet doit faire l'objet de discussion au sein du conseil national de la transition>>.

Ce qui pousse l'hebdomadaire du mardi à mettre dans ses colonnes ceci: << Le conseil national de transition (CNT) ne va pas chômer ces temps-ci. A peine l'adoption du budget achevée, voila qu'il retrouve sur son bureau un projet de décret portant définition des compétences du ministère de l'administration du territoire et de la décentralisation (MATAP) et la Commission nationale électorale indépendante (CENI) dans le processus électoral. Ce projet porterait en effet sur une restructuration profonde de l'institution chargée d'organiser les élections en Guinée, quitte à le dépouiller de toutes ses prérogatives au profit du MATAP.

Selon nos sources, ce projet porte sur une réduction du nombre des membres de la Céni à 11 dont 5 femmes. ce projet prévoirait également à ce qu'aucun représentant des partis politiques ne figure entre autres>>.

D'après Le Démocrate, << Le collectif regroupant l'UFDG de Céllou Dalein Diallo et l'UFR de Sidya Touré s'est fendu d'une virulente déclaration dans laquelle elle proteste contre cette démarche du gouvernement.(...)

Le collectif rejette toute proposition de restructuration de la Céni qui ne comprendrait pas les représentants des partis politiques.
Sidya Touré et ses pairs accusent le ministre de l'administration du territoire et de le décentralisation, Alhassane Condé de violer les articles 2 et 132 de la constitution et l'article 2 du code électoral en voulant se substituer a la Céni. Le collectif souligne que l'article 2 de la constitution en son alinéa 4 stipule que '' les élections sont organisées et supervisées par une Céni''. Quant à l'article 132 de la constitution, il est clair sur le fait que c'est '' la Céni qui est chargée de l'établissement et de la mise à jour du fichier électoral, de l'organisation, du déroulement et de la supervision des opérations de vote>>.

Enfin, le canard de conclure: << Il serait donc salutaire que des retouches y soient apportées, en changeant ces membres sur qui pèsent des soupçons de corruption. Mais de là, à dépouiller la structure de ses prérogatives au profit du MATAP, il faut bien être animé d'une volonté de remettre en cause le processus de transition, voire a démocratie à laquelle les Guinéens aspirent tous>>.

A la semaine prochaine !

Sy Adrien, le factuel de Guinée

 
Audio

Le Nouveau Code Minier Guinéen est disponible sur votre site!

Archives
Vidéos
JT RTG du 1er juillet 2014
Interviews

Politique

Interview du Directeur Général du FER : Fodé Kaba Diaby «Depuis plus de 20 ans, il n’y a pas eu d’investissements sérieux dans le secteur des routes.»

Actualité

Entretien avec Bailo Telivel Diallo, ministre de l’enseignement supérieur : « Nous devons nous engager pour la nation, pour des valeurs, et dépasser toutes les considérations restreintes. Plus les valeurs sont universelles, plus l’engagement doit être fort.»
La revue de presse

JT RTG du 1er juillet 2014Communiqué : Cession d’un domaine bâti pour école de 3000 m2 à Sonfonia ville

JT RTG du 1er juillet 2014Le Nouveau Code Minier Guinéen comme vous l’aimez !

JT RTG du 1er juillet 2014Revue de la presse nationale du 20 au 26 juin 2011

Partenaires
83KINDY

Conakryinfos

GONAKRYNEWS

Guineedirect

Guinéeweb

Kaloum Presse

Me Mamadou Alioune Dramé

Mouna Internet

Rosaweb Guinée, le spécialiste Web de la Guinée.

Tamtamguinee

WIKI24

www.lematinguinee.com

Actuguinee

AMICALE GUINEE MAROC

Aminata.com

Guinée Inter

GUINEEMINING

Guineenews

GUINEETIME

La rédactrice libre

Le vérificateur

MoucBee Architecture & Ingenierie

www.guinee224.com

www.guinee24.com

NOUS CONTACTER  ::  Audio  ::  OPINION LIBRE  ::  

Privé: Publier 1 article Actualité - Publier 1 video - Publier un fichier audio



© Rosawebpro