Print

En un trimestre, la préfecture de Dinguiraye a battu tous les records en matière de propagation épidémiologique de la meningite: une centaine de cas détectés pour un total de 5 décès enregistrés. L'épicentre de l'épidémie se trouve dans la commune urbaine où 33 cas ont été dépistés, avec 3 décès.

La localité de Diatifèré est également touchée, avec 21 personnes atteintes au depart pour 2 décès.

Le 6 avril dernier, la gravité de la situation avait poussé le Ministre de la Santé à faire une déclaration, pour attirer l'attention des Citoyens et des Politiques sur l'urgence à Dinguiraye. Il conseille d'ailleurs à tous ceux qui sentiront le moindre symptôme de courir dans les services sanitaires de Dinguiraye et les préfectures environnantes.

Pour limiter les dégâts, le Gouvernement envisage un certain nombre de mesures, notamment la prise en charge gratuite des personnes atteintes de méningite; le renforcement de la surveillance épidémiologique, la vaccination contre la méningite et le respect des règles d'hygiène individuelles.

Alia Camara, factuguinee.com