A Kindia, un trou béant au cœur de la ville inquiète population et usagés !

ACTUALITE 0

Une cavité béante ouverte sur le pont Takhou, en face de la station total de la ville non loin de la gare routière est depuis des mois devenue un casse-tête pour les citoyens et les usagés de la route nationale numéro 1 Conakry-Mamou et ceux qui traversent Kindia pour la préfecture de Télimélé.

Ce trou béant à ciel ouvert dans le quartier Yéwolé, au cœur de la commune urbaine menace et empêche les motos, véhicules et autres engins de circuler convenablement.
Malgré les dangers liés à l’ouverture de cet ouvrage de franchissement au cœur de la ville, aucune solution idoine n’est prise par les autorités locales. Pourtant, elles sont bien conscientes, que ce tombeau ouvert en plein cœur de la préfecture est un danger qui ne dit pas son nom et qui causerait des désagréments aux usagers.

«Ce trou est vraiment devenu la préoccupation de tout Kindia, surtout nous autorités mais pour ne pas à nouveau colmater, nous sommes en train de voir comment faire face à ce danger, le technicien des Travaux Publics de Kindia (T P) a fait son travail, le rapport est remonté au plus haut niveau et j’espère que ce trou sera bientôt un mauvais souvenir pour Kindia» confit le préfet de Kindia, N’fansoumane Touré.

«Ce trou représente un véritable danger pour tout le monde, les piétons comme les conducteurs des engins roulants. Imaginez si un étranger surprend ce trou ça serait catastrophique car il n’y a même pas de panneau ou quoi que ce soit pour signaler son existence aujourd’hui! La partie peut provoquer des accidents graves, c’est un danger publique », s’insurge Amadou Diallo, conducteur de taxi-moto.

Selon Amadou Doumbouya, «ce n’est pas l’ouvrage lui-même qui a un problème, mais plutôt le remblai d’accès. Ce dernier n’est dérangé que par des érosions. Donc, ce qui a été envisagé pour ne plus revenir sur les mêmes problèmes, c’est de réparer en dessous de l’ouvrage. Il faut boucher pour que nous puissions au moins avoir un bon travail et cela peut prendre un peu de temps à cause des moyens. Il y a aussi un tuyau qui conduit les eaux de ruissellement dans la ville de Kindia et les eaux de la SEG. Là aussi, les deux tuyaux, sont venus jusqu’au milieu du dit trou, là où ils ont fait l’assemblage. Donc en cas de poids, il y a un écartement, et dès qu’il y a un écartement avec la pression d’eau, l’eau commence à jaillir avec une pression forte, tout de suite, il y a un affaissement. Donc, nous avons envisagé tout cela. Le jour venu, nous allons le faire pour que ça soit garanti », a expliqué le Directeur préfectoral des Travaux Publics de Kindia.

Ce trou a été plusieurs fois colmaté par les autorités communales et le dernier travail de consolidation a été fait par le président de la délégation spécial, Abdoulaye Bah, mais il reste toujours un danger pour les usagers de cette voie qui prennent toujours leur mal en patience.



SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top