Syndicalisme et justice : que reproche-t-on au syndicaliste du PAC, Cheik Touré ?

ACTUALITE 0

Interpelé depuis lundi, puis arrêté par les agents de la police judiciaire ce mardi 18 septembre 2018, c’est un jour noir que va connaitre le secrétaire général des travailleurs du Port Autonome de Conakry. Chérif Cheick Touré restera en garde-à-vue pour ce 18 septembre 2018. Selon nos informations venant de son avocat, le syndicaliste est accusé de calomnie, d’injure et de diffamation à l’encontre du Chef de l’Etat Alpha Condé et de son fils, Mohamed Condé.


En attendant qu’il ne soit présenté ce mercredi 19 septembre devant le procureur de la République près le TPI de Kaloum pour connaitre son sort, Cheick Touré est dans les mains de la Direction Nationale de la Police Judiciaire (DNPJ).


Pour rappel, c’est le lundi que le leader syndical a été arrêté en pleine circulation selon ses dires. Dans la journée d’hier, il s’est pointé devant la police judiciaire pour se soumettre à un interrogatoire qui ne durera point. Seulement que, la devanture de la DNPJ était remplie de travailleurs du port visiblement en colère qui ont par fini été dispersés par les agents de maintien d’ordre.

Cette arrestation intervient à un moment où les travailleurs du port autonome de Conakry demandent une annulation pure et simple du fameux contrat de concession du quai conventionnel du Port Autonome de Conakry, qui lie l’Etat Guinéen à la société turque Albayrak.

A suivre…!

SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top