18 agents des forces de sécurité tués par les manifestants de l'opposition: Dr Fodé Oussou Fofana demande des preuves au gouvernement

ACTUALITE 0

De sources concordantes, les autorités guinéennes auraient déclaré que de 2010 à ce jour, au moins 18 agents des forces de l’ordre auraient été tués lors des manifestations politiques. Face à cette déclaration, Dr Fodé Oussou Fofana, vice président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) demande au gouvernement de fournir des preuves: "Ils n’ont qu’à nous donner les noms, les grades, les dates et l’endroit où ils sont enterrés. Nous allons nous recueillir sur leurs tombes. Ils sont citoyens guinéens comme nous."
Par ailleurs, Docteur Fodé Oussou Fofana s’interroge sur le silence des autorités: "Pendant tout ce temps, pourquoi le gouvernement n’a jamais fait de communication sur le sujet ? Alors que l’opposition a la liste, les photos des 98 militants tués par les forces de l’ordre. Ils sont tous inhumés au cimetière de Bambéto où nous avons réservés un espace pour toutes les victimes de la barbarie du régime. Et l’histoire retiendra que Monsieur Alpha Condé et son gouvernement sont responsables du massacre de ces innocents." a conclu notre interlocuteur.

SOW Ousmane2 pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top