MJEJ: la parole aux jeunes à la première séance de rencontres entre les Jeunes et les Gouvernants

ACTUALITE 0

Conakry le 15 Février 2019 - Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, sera ce soir face aux jeunes des cinq communes de la capitale à la maison des jeunes de Kaloum. Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la première séance de rencontres entre les ‘’jeunes et les gouvernants’’, est une promesse du ministre Mouctar Diallo lors de son passage en septembre 2018, dans l’émission Appel sur l’actualité de Radio France Internationale.

Conformément à sa lettre de mission le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes entend être à l’écoute des jeunes en échangeant sur les activités et les perspectives du gouvernement en matière de jeunesse ainsi que sur les problèmes auxquels ils sont confrontés. Il s’agit par ces rencontres de créer un espace d’échanges, un cadre de concertation entre les jeunes et les décideurs publics. L’objectif final est de créer donc un cadre périodique de dialogue entre jeunes et gouvernants sur les problématiques de l’emploi jeunes.

Le porte-étendard de la jeunesse guinéenne auprès du Gouvernement Kassory Fofana espère que les jeunes seront nombreux cet après-midi pour participer à ce débat ouvert et sans restriction, afin de faire ressortir des orientations possibles pour adapter et impulser l’action publique en faveur de la jeunesse guinéenne.

Pour cette première séance de rencontre entre Jeunes et Gouvernants il sera principalement question de parler des différentes missions et de l’organisation du ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes. Une manière pour le ministre Mouctar Diallo d’expliquer clairement à la jeunesse guinéenne, le rôle et le positionnement stratégique de ce département entièrement dédié aux jeunes.

Cellule de Communication du Gouvernement

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top