Distribution des cartes électeurs : l’UPR relève des anomalies !

ACTUALITE 0

Lors de l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union pour le progrès et le renouveau, le samedi 13 janvier 2017 à son siège à la Minière, le secrétaire à l’animation politique et à l’implantation dudit parti a relevé des anomalies dans l’organisation des élections locales, notamment sur la distribution des cartes électeurs. Selon El hadj Salim Bah qui a présidé cette rencontre à l’absence de son leader, la CENI doit prendre le plus vite que possible, les dispositions nécessaires pour résoudre ces anomalies.

A quelques jours des élections locales, la Commission électorale nationale indépendante est confrontée à des problèmes dans la distribution des cartes électeurs. En plus du manque de commissions de distribution, certaines cartes électeurs seraient mal réparties, selon l’honorable El hadj Salim Bah. « Nous participons dans les commissions de distributions des cartes, mais nous constatons des difficultés par rapport à ça. Il y a eu des endroits par exemple à Ourékaba dans Mamou, sur les cartes, il y a les photos des gens mais rien n’est écrit la-déçu, il n’y a ni nom, ni filiation. Je prends le cas d’un district lointain dans la préfecture de Pita, ce matin (samedi 13 janvier 2017, ndlr), ils m’ont dit les cartes électeurs du district de Tangan n’ont pas été retrouvé, par contre ils ont reçu les cartes électeurs des districts de Litty et de Ley-Tangan. Comment les gens-là vont voter » s’interroge le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale. Poursuivant son allocution, il indique avoir remonté l’information. « J’ai remonté l’information à notre élément qui se trouve dans la commission de suivi. Il a déjà l’information. S’ils se réunissent aujourd’hui ou demain (dimanche 14 janvier 2018, ndlr), il va remonter l’information ». Pour le secrétaire à l’animation politique et à l’implantation de l’UPR, « il faut que la CENI prenne les meilleurs dispositions afin d’envoyer les cartes ».

Il faut signaler que l’UPR de Bah Ousmane a rencontré d’autres difficultés dans la présentation des listes de candidatures. Ce qui a réduit à 58 le nombre de circonscriptions électorales convoitées par l’Union pour le progrès et le renouveau.

Sow Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top